The paper on medialab stories is available on « Big Data & Society »


https://doi.org/10.1177/2053951718816722

EN

The paper about médialab stories ( first draft on this blog below) is now published after many revisions.  How to make actor network theories and digital methods more compatible. This is a version rather different from T. Venturini’s storytelling. It emphasizes the need to consider the specific agency of replications, of these circulating entities that crosses our minds and make us act, those entities that were ignored during the first age of the medialab. And recent news give us many opportunities to notice the importance of this high frequency propagatioh that social networks amplify so much. This is a fully tardian orientation and  the paper explains why we (collectively  in the first years of the medialab) were wrong in focusing on the uses of web topologies and topics topologies that are structural or influential approaches instead of building on the insights of ANT about the agency of non humans (here signals and not only devices). 

FR

Voici donc l’article sur les histoires du médialab et la façon de rendre compatible théorie de l’acteur-réseau et méthodes digitales. Une autre version des travaux du médialab que celle racontée par Venturini il y a un an….! Cela plaide en fait pour qu’on prenne en compte le pouvoir d’agir des réplications, ces entités circulantes qui traversent nos esprits et nous font agir et qui sont en fait ignorées par les méthodes du médialab première version. Et l’actualité nous donne tellement d’exemples de l’importance d’une compréhension de ces processus de propagation à haute fréquence que sont les réseaux sociaux notamment! C’est entièrement tardien et l’article explique pourquoi nous nous sommes (ensemble) fourvoyés à faire un usage des topologies du web puis des textes qui sont en fait des approches structurales ou centrées sur des influenceurs en oubliant ce qui a fait l’originalité de Tarde et de la théorie de l’acteur-réseau, le pouvoir d’agir des non-humains, que sont ici les signes ( et pas seulement les objets)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.